libre d'images              ermo

newsle magicienbarricadesprojetsBruno Lothlivresbruno loth
 








. magie 6 : Mort à Madrid
Dernier album de la série, où Ermo perd ses illusions d'enfant ainsi que ses fantômes. Le décor change puisque une partie des parsonnages se retrouvent à Madrid pour la grande bataille de libération... Les Anarchistes de Durruti sont demandés en renfort et beaucoup y laisseront leur vie... Mais comme les banderolles dans les rues l'annoncait, les fascistes ne sont pas passés... NO PASARAN ! c'est une bataille de gagné, mais nous sommes en Novembre 1936 et la guerre n'est pas finie.

. magie 1 : Le magicien
Ce premier album de la série se situe dans le sud de l'espagne au tout début de la guerre civile, en 1936. Un jeune débrouilard de 12 ans, Ermo, sans parents ni attache, décide de suivre une troupe de saltimbanques à travers leur tournée. Bientôt la troupe est confrontée au fascisme...

              
tome 2 ermo 2 : Barricades
La troupe de saltimbanque arrive à Barcelone la veille du soulèvement militaire. Ils préparent la riposte populaire et la defence de la ville avec les anarchistes...
 
      
tome3 ermo 3 : Une nuit en Aragon
Parti sur le front d'Aragon avec le petit théâtre colectivisé, Ermo est confronté à la guerre,à la traîtrise et à la mort, son angelisme en prend un coup... heureusement une fois encore les spectres de ses parents le soutiendront !
 
                                                                            
t4 ermo 4 : Mujeres libres
Les femmes ont prit une place importante dans le début de cette guerre civile. Ermo est entouré de plusieurs femmes qui toutes s'engagent dans la lutte à divers niveaux, qu'elle soit politique, armée ou humanitaire...
 

t5 ermo   5 : Cargo pour Barcelone
C'est pratiquement un huis clos, contrairement aux autres albums, Ermo ne voyage pas, toute l'intrigue se passe à Barcelone. La guerre n'épargne personne, les personages essaient de s'en tirer le mieux possible, pris entre les faits et les convictions, mais on ressent un certain désespoir dans le camps anarchiste...